Biosimilaires : UNPF et associations de patients publient une tribune

Comment accompagner le développement des médicaments biosimilaires ?

Un collectif regroupant l’Union National des Pharmacies de France, des associations de patients et des industriels fait des propositions.

Télécharger l’article publié dans le quotidien du médecin :

Le collectif formule 4 propositions :

● La décision médicale partagée est, et doit rester, le cadre principal permettant le passage d’un médicament biologique de référence à un médicament biosimilaire : nous en faisons un principe cardinal.

● Si les molécules relevant de la prescription initiale hospitalière doivent rester dans le champ de l’interchangeabilité, nous sommes néanmoins favorables à l’évaluation de la substitution pour certains biosimilaires définis par l’ANSM, après consultation des sociétés savantes et des associations de malades concernées.

● L’interprofessionnalité est indispensable à la qualité de l’accompagnement des malades utilisant des médicaments biologiques. Chaque professionnel de santé a un rôle important à jouer dans la prescription, la dispensation et l’éducation thérapeutique et doit trouver une juste valorisation.

● Les expérimentations de type « article 51 » visant à renforcer la prescription des médicaments biosimilaires à l’hôpital ont fait leur preuve et doivent être étendues, simplifiées et pérennisées.

Laisser un commentaire