Développement professionnel continu

Qu’est-ce que le DPC ?

Le développement professionnel continu (DPC) est un processus ayant pour objectif de permettre le maintien et l’actualisation des connaissances, compétences, ainsi que l’amélioration des pratiques des professionnels de santé.

Il est défini dans les articles L 4021-1 à L 4021-8 du CSP

L’’organisation du développement professionnel continu a évolué avec la mise en place de parcours pluriannuels de DPC. Ceux-ci sont proposés par les Conseils Nationaux Professionnels dont les modalités de fonctionnement sont été fixées par le  décret du 9 janvier 2019,

Qui organise le DPC ? Quelles sont les missions des différents acteurs ?

Le DPC s’organise avec l’action de deux principaux acteurs créés par l’article 114 de la loi de modernisation du système de santé de janvier 2016.

–          L’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu (ANDPC) qui est une agence étatique. Les missions de cette agence sont :

o   Évaluer des organismes et structures dispensant des formations dans le cadre du DPC

o   Garantir la qualité scientifique et pédagogique des actions et programmes de DPC proposés

o   Mesurer l’impact du DPC sur l’amélioration et l’efficience du dispositif

o   Participer au financement des actions de DPC pouvant être pris en charge par l’Agence

–          Les Conseils Nationaux Professionnels (CNP) des professions de santé qui regroupent pour chaque profession de santé les sociétés savantes et les organismes professionnels. Les missions des CNP sont :

o   Proposer des orientations prioritaires de DPC spécifiques à chaque profession

o   Définir le parcours pluriannuel de DPC

o   Proposer un document permettant à chaque professionnel de retracer l’ensemble des actions de DPC réalisées dans le cadre de son obligation triennale.

Toute action de DPC doit être indexée à une orientation prioritaire.

Celles-ci ont vocation à accompagner la politique nationale de santé, certains axes de la politique conventionnelle et les enjeux d’amélioration des pratiques des différentes professions et spécialités.

Pour la période 2019-2022 elles ont été préparées par l’ANDPC en lien avec services de l’Etat, les Conseils Nationaux Professionnels et l’Assurance Maladie.

Elles ont fait l’objet de deux arrêtés ministériels successifs publiés au journal officiel : l’arrêté du 31 juillet 2019, complété et modifié par l’arrêté du 8 avril 2020.

L’offre de DPC s’appuie actuellement sur 256 orientations prioritaires triennales. Chaque orientation s’accompagne d’une fiche de cadrage en précisant les attendus et rendue opposable aux organismes de DPC.

https://www.agencedpc.fr/le-dpc/orientations-nationales-prioritaires-de-dpc-2020-2022

Fiche de Cadrage DPC 2020-2022 : Mettre les différentes fiches en lien

Les orientations spécifiques à la pharmacie proposées par le CNP sont les suivantes

Pharmaciens d’officine :

o   Fiche n° 170 : Plan pharmaceutique personnalisé

o   Fiche n° 171 : Biomédicaments et médicaments biosimilaires

o   Fiche n° 172 : Bilan de médication

o   Fiche n° 173 : Entretien pharmaceutique

o   Fiche n° 174 : Conciliation médicamenteuse

o   Fiche n° 175 : Dispensation médicamenteuse en urgence

Pharmaciens hospitaliers :

o   Fiche n° 176 : Plan pharmaceutique personnalisé

o   Fiche n° 177 : Biomédicaments et médicaments biosimilaires

o   Fiche n° 178 : Bilan de médication

o   Fiche n° 179 : Entretien pharmaceutique

o   Fiche n° 180 : Conciliation médicamenteuse

Pharmaciens industriels et grossistes répartiteurs :

o   Fiche n° 181 : Biomédicaments et médicaments biosimilaires

Fiche n° 182 : Prévention des ruptures d’approvisionnement en médicaments et dispositifs médicaux

Pharmaciens distributeurs et dispensateurs de gaz :

o   Fiche n° 183 : Dispensation des gaz à usage médical

Fiche n° 184 : Dispensation de l’oxygène à domicile dans le cadre du syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS) 

–> Les prochaines orientations prioritaires pour la période 2023-2025 sont en cours de rédaction.